Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques d'audiences. En savoir plus J'accepte
Black friday - 30% sur la gamme medima

Tout savoir sur les douleurs articulaires

Des articulations constamment sollicitées

lorsque les premières douleurs arrivent

 Douleurs articulaires

 

Quelles concernent votre bras, votre jambe, votre épaule ou votre dos, les douleurs articulaires peuvent vite vous rendre la vie dure : raideurs, difficultés à effectuer certains mouvements... Constamment solicitées, il est indispensable de porter attention à vos articulations pour repousser l’apparition des premières douleurs en ayant les bons reflexes. Restez bien informé quand aux solutions qui existent pour soulager vos articulations.
Pour cela, suivez les conseils du spécialiste ! 

 

L'origine de la douleur

une douleur, des causes multiples

Elle peut avoir des origines multiples, cependant deux causes restent les plus répandues :

L’arthrose : elle se manifeste par une usure du cartilage, souvent liée à l’âge, au surpoids ou également à la pratique d’un sport intensif.

L’entorse : elle correspond à l’étirement des ligaments. Elle peut être bénigne, moyenne, grave.

Que faire pour apaiser les douleurs ?

Le protocole de base pour soulager vos douleurs articulaires

 

Douleurs articulaires, comment les apaiser ?

Dans un premier temps, une consultation médicale est vivement recommandée.

Lorsqu’elles sont liées à un problème de santé préalablement diagnostiqué, elles peuvent être soulagées par automédication selon les conseils du médecin (attelles d’immobilisation vendues en orthopédies).

En cas d’exces de goutte répétés, diminuez votre consommation de viande et de charcuterie, évitez l’alcool et buvez beaucoup d’eau.

Appliquez une poche de glace pour apaiser la douleur lors d’une inflammation articulaire aiguë (Consultation médecin)
L’usage de médicaments antalgiques peut également procurer un soulagement (en accord avec votre médecin).

En cas d’arthrose  :
Prenez votre temps pour remettre en marche vos articulations, notamment le matin au lever ;
Essayez de perdre votre éventuel excédent de poids ;
Portez des chaussures maintenant bien le pied ;
Marchez avec une canne pour soulager l’articulation douloureuse ;
Prenez appui sur des chaises pour vous lever plus facilement.
Les magasins d’orthopédie proposent des conseils pratiques pour organiser la vie quotidienne et des équipements spécialisés.

En cas d’entorse :
Le protocole est le suivant :  
Repos, Froid, Compresion, Elévation
Le froid peut être apporté par différents types de produits : compresse de froid, actipoche ou vessie  à glace
La contention par l’utilisation d’une chevillière, genouillère (suivant la localisation de la douleur, voir ci-dessous)
L’élévation doit permettre de surélevze les jambes à l’aide d’un coussin, oreiller, ou un soulève jambe à appliquer sous le matelas. 

Comment les prévenir ?

Quelques conseils pratiques du spécialiste

Réduisez votre excédent de poids pour soulager vos articulations et tenter de prévenir une arthrose.

Faites une activité physique régulièrement.

Pratiquer des étirements.

Choisissez un oreiller adapté en cas de douleurs cervicales ou dorsales.

Sur conseils de votre pharmacien, des compléments alimentaires, phytothérapiques et/ou homéopathiques peuvent vous êtes proposés.

Pour les sportifs, la prévention repose sur un échauffement adapté, une bonne hydratation et de la modération dans la fréquence et l’intensité des entraînements.

Quelques douleurs articulaires ciblées

Gonarthrose, rizarthrose, etc...

Arthrose cervicale et/ou entorse :
Le port d’un collier réduit la crise de cervicarthrose par son immobilisation et son rappel de posture (collier gibortho et  collier anatomique djo). Son rôle antalgique permet une réduction de la contracture musculaire et une mise au repos du rachis. 
Il est conseillé de le porter quelques semaines (après consultation de votre médecin).

Arthrose lombaire :
Pour soulager la zone lombaire, le port d’une ceinture est recommandé. 
Elle procure un effet antalgique par thermorégulation, stabilise mécaniquement le dos.
Gonarthrose(arthrose du genou) et/ou entorse :
Le port d’une genouillère est recommandé lors d’une crise arthrosique. A porter au quotidien, elle contrôle les instabilités rotuliennes et ligamentaires. Elle peut être préventive et s’utilise lors d’une reprise d’activé suite à des séquelles traumatiques.

Arthrose de cheville et/ou entorse :
L’immobilisation de la cheville permet la cicatrisation tendino-ligamentaire et prévient la récidive. En stabilisant l’articulation, on diminue la douleur. Le port de la chevillère peut être préventif.

Arthrose du poignet et/ou entorse :
Les entorses du poignet sont fréquentes, une immobilisation est recommandée. L’orthèse limite les mouvements extrêmes, ce qui permet la cicatrisation du ligament et donc une guérison plus rapide. Elle a également un effet antalgique par l’apport de la chaleur.

Entorse du doigt :
Pour la petite traumatologie des doigts et métacarpiens (fractures, luxations, entorses), la chirurgie des doigts, ainsi que la reprise sportive : Syndactylie dynamique des doigts.